Diététique spirituelle

Diététique spirituelle

Dès l’arrivée des beaux jours et quelques fois même avant, je souris en trouvant dans la presse toutes sortes de conseils plus ou moins avisés pour avoir ‘’un corps parfait’’ pour l’été. Une peau halée, une silhouette de rêve et une alimentation équilibrée sont les grands thèmes des magazines féminins durant le printemps et l’été. Ainsi on peut lire ‘’mincir de suite’’, ‘’s’affiner passe par l’alimentation’’, ‘’hâler en paix’’ ou encore ‘’reprendre le sport’’. Voilà un programme ambitieux !

Au mois de mai, j’ai lu un feuillet ‘’la bonne semence’’ qui m’a marqué et qui donnait une perspective nouvelle à toutes ces sollicitations concernant les soins du corps. Selon ce feuillet, la diététique, ‘’la science de l’alimentation’’, prend une place toujours plus importante dans le monde occidental. Voici quelques idées de ‘’diététique spirituelle’’.

L’analogie entre la nourriture et la spiritualité est vraiment parlante

De plus en plus de personnes surveillent leur poids, mangent de manière équilibrée et achètent des aliments et soins de meilleure qualité. Le corps est choyé mais qu’en est-il de l’âme ? La nourrissons-nous avec la même exigence que pour notre corps ? Jésus nourrit notre âme quand nous lisons la Bible, il est le pain de vie (Jean 6.33-35). C’est donc la meilleure nourriture pour celle-ci… disponible pour vous et moi dans la parole de Dieu.

Pour rester en pleine forme, il convient également de faire de l’exercice, la bonne nourriture seule ne suffit pas (comme pour le corps). Il s’agit là de ce que je fais pour plaire à Jésus, de la manière dont je cherche à lui ressembler à travers des actes concrets. Après un bon repas spirituel, on utilise les forces acquises pour ‘’passer à l’action’’.

Enfin ne négligeons pas la régularité dans nos modes de vie. Il est important de manger à heures fixes mais aussi de choisir un moment dédié à la lecture, la prière et la méditation de la parole de Dieu. Pourquoi ne pas mettre en place ce rendez-vous quotidien avec notre Seigneur ?

En conclusion je trouve que l’analogie entre la nourriture et la spiritualité est vraiment parlante. Nous consommons tous des aliments et pouvons saisir l’image du ‘’pain de vie’’ que nous donne Jésus. Il a inventé la diététique il y a bien longtemps en annonçant qu’il y a un pain bien meilleur que les autres pour le bien-être du corps !

Prenons du temps cet été pour prendre du recul et examiner nos habitudes, nos préférences et voir là où nous pouvons mieux ‘’équilibrer‘’ notre foi.

Rachel

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *